27 février 2024
panneaux solaires Tiny House

Comment être en autonomie avec une Tiny House ?

La Tiny House est un véritable habitat écologique pour un nouveau mode de vie. Vivre en déplacement dans une Tiny House peut nécessiter une certaine autonomie que ce soit pour la gestion de l’eau et des déchets, la gestion des eaux usées et la gestion de l’énergie. Peu importe où on va avec sa maison sur roues, le confort suivra toujours et cette indépendance est possible grâce aux meilleurs équipements.

Choisissez votre kit d’alimentation électrique

Chaque conversion au solaire fait une différence dans la lutte contre la catastrophe climatique, qu’elle soit quantifiée ou non. Avec les panneaux solaires, les batteries et un groupe électrogène solaire les options sont infinies. Tant de composants personnalisables vous permettent de créer votre système d’énergie solaire unique pour s’adapter à votre Tiny House. Que ce soit à l’arrêt ou en déplacement, et quelle que soit votre demande énergétique, il est possible d’acheter l’équipement idéal dont vous avez besoin pour alimenter votre style de vie. Pour l’alimentation en eau chaude, l’éclairage, le chauffage, l’énergie verte est la plus adaptée à la Tiny House. Cependant, beaucoup utilisent le gaz pour les plaques de cuisson et le réfrigérateur.

La gestion de l’alimentation en eau

La gestion de l’eau est un point très important à ne pas négliger pour la Tiny House, qu’elle soit fixe ou mobile. La Tiny House peut être raccordée au réseau public d’eau potable pour une alimentation en eau simple, mais il y a également d’autres alternatives plus écologiques. Les solutions sont nombreuses pour une meilleure gestion de l’eau dans la Tiny House, il y a la potabilisation de l’eau de pluie, la micro-station de traitement des eaux. La cuve ou la citerne peuvent être utilisées mais compliquées à transporter en raison du poids et du volume (pourtant comme en camping-car, vous pouvez prévoir une cuve de petite taille à remplir régulièrement). De plus, le confort ne concerne pas seulement l’intérieur mais aussi une mobilité facile. Sans cela, il n’y aurait aucune possibilité de profiter pleinement d’une Tiny House.

Assainissement de la Tiny House

Avant tout, une Tiny house est littéralement une petite maison. La Tiny House est identique à une maison classique où l’alimentation en eau et l’évacuation des eaux usées sont les bases du confort. La gestion des eaux usées et des odeurs associées est une préoccupation majeure. En général, vous pouvez opter pour le réseau local de votre commune, prévu à cet effet et de faire un raccordement en eau claire et grise. L’assainissement collectif est ainsi respecté et évacué en toute sécurité. L’assainissement individuel fait partie du charme de vivre dans une Tiny House, où chacun est responsable de ses eaux usées, c’est pourquoi, il existe différents équipements pour une évacuation responsable.

Où vont donc vos eaux-vannes ?

Ainsi, il est important que les installations soient fonctionnelles, respectant la norme, éco responsable, mais également confortable. Pour la Tiny House, elle peut être équipée de toilettes classiques, des toilettes sèches (litière, séparation, composteur, évaporation, incinération) ou encore de toilettes chimiques. Pour une Tiny House fixe, elle peut être raccordée à l’assainissement tel la fosse septique, les égouts ou encore une micro-épuration. Le zonage d’assainissement est à considérer, les habitations en zone d’assainissement collectif doivent se raccorder à l’assainissement public pour le traitement des eaux usées.

michael

Entrepreneur rêveur, je me suis passionné depuis quelques années pour ces mini maisons appelées Tiny House. Je vous propose des articles, fruits de mes recherches sur la législation pour vivre en Tiny House en France, sa construction, son transport, la vie dedans, des trucs et astuces...

Voir tous les articles de michael →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 × = 21